L'ENTREPRISE


Contexte


Selon le ministère du travail et des relations sociales, environ 7% de la population française souffre d'un déficit auditif plus ou moins important, soit un peu plus de 4 millions de personnes. Dans cette tranche, nous pouvons recenser 500 000 personnes atteintes de surdité profonde ou sévère. Les déficiences auditives retentissent à la fois sur l'éducation et la scolarité, la vie professionnelle et l'ensemble de la vie sociale en raison de leur impact sur les impossibilités de communiquer avec autrui.

 

 

Live Link a pour mission de rendre l'enseignement supérieur ainsi que la vie professionnelle plus accessibles aux personnes sourdes et malentendantes grâce à une technique de transcription de la parole en direct et à distance.

 

 

Il faut savoir qu'environ 45 000 sourds ou malentendants seulement pratiquent la langue des signes française (LSF), soit à peine 1% de cette même population. Les 99% restants utilisent donc le français pour communiquer. Aussi, une grande majorité de ces personnes, 88% pour être exact, est devenue sourde ou malentendante en cours de vie. Autant de personnes qui maîtrisent la langue française mais pas forcement la LSF. La transcription écrite représente donc pour elles un excellent moyen d'accessibilité aux informations.

 

Enfin, concernant l'enseignement supérieur, une étude menée récemment par la DRESS (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) nous informe qu'un peu moins de 10% des déficients auditifs accèdent aux études supérieures après le baccalauréat, contre 55% de l'ensemble de la population française. Les raisons de cet écart sont multiples, mais parmi elles il faut citer les plus importantes (l'une entraînant l'autre) : le manque d'accessibilité, les difficultés à suivre le cursus de façon complètement autonome et le découragement.

Fort heureusement, la loi du 11 Février 2005 sur le handicap a prévu de rendre accessible l'enseignement supérieur. Pour les compétences et ressources dont elles ne disposent pas, les institutions concernées peuvent passer des conventions avec des organismes prestataires de services.


Gabriel Vigneron, gérant de Live Link
Gabriel Vigneron, gérant de Live Link

Diplômé d'une maîtrise en Langues étrangères appliquées, je m'oriente tout d'abord vers une carrière de traducteur technique. C'est un peu par hasard que je découvre le monde de la surdité quand j'accepte en 2009 un poste de transcripteur de la parole, un métier encore très méconnu à l'époque.

 

Ma toute première tâche consistait à produire du sous-titrage pour sourds et malentendants en temps réel, dans le domaine audio-visuel, en utilisant le système de la reconnaissance vocale. Une très bonne expérience qui m'a permis d'apprendre la technique de la transcription tout en étant directement diffusé au grand public.

 

Un an après, je me suis vu proposer une place de transcripteur au sein d'une entreprise spécialisée dans l'interprétation à distance, et qui souhaitait justement développer un service de transcription de la parole. Cette fois il était question de transcrire pour des collaborateurs sourds dans le milieu professionnel toutes sortes d’événements comme des réunions, des conférences et des formations. Nous comptions aussi parmi nos utilisateurs des étudiants en faculté qui suivaient des cursus divers et variés (Histoire de l'Art, sociologie, ingénierie, finances, etc...).

 

 

Je me suis alors aperçu à quel point ce service de transcription pouvait aider les utilisateurs sourds dans leur intégration professionnelle. Et c'est d'ailleurs avec une grande fierté que je voyais les étudiants pour qui je transcrivais se retrouver dans les premiers de leur promotion, ou même accéder après leur formation au poste qu'ils souhaitaient tant occuper.

Mais il ne s'agissait là que d'une poignée de personnes. Il fallait donc développer à tout prix ce service et le rendre accessible à plus grande échelle.

 

De là m'est venue l'idée, à l'été 2014, de fonder moi même ma propre société de transcription en temps réel et par reconnaissance vocale. C'est donc seul que je me lance dans cette grande aventure qu'est la création d'entreprise. Après plusieurs mois de formation, de réflexion et de travail, et faisant preuve d'une motivation et d'une détermination à toute épreuve, la société Live Link prend forme et ouvrira fin Août 2015. Entouré de plusieurs transcripteurs en indépendant, je me ferai un réel plaisir de contribuer à rendre l'accessibilité et l'autonomie possibles aux futurs utilisateurs.

 

 

Gabriel VIGNERON - Gérant et Transcripteur